• Je reviens après une longue absence, il est vrai, pour vous parler d'un film que je suis allée voir aujourd'hui au cinéma : Your Name.

    Your Name

    Your Name est un film d'animation japonais réalisé par Makoto Shinkai (et adapté de son roman), sorti le 26 août 2016 au Japon et le 28 décembre en France. Il a accumulé, dans son pays, plus de 16 millions d'entrées, devenant ainsi le 2ème film japonais le plus rentable, derrière Spirited Away (ou Le Voyage de Chihiro) du célèbre Hayao Miyazaki.
    On suit l'histoire de deux jeunes adolescents : Taki et Matsuha. Tout les oppose : l'un vit dans cette grande ville moderne qu'est Tokyo, tandis que l'autre, Matsuha, habite un village traditionnel dans les montagnes et rêve de s'évader de ses obligations familiales pour aller habiter la capitale. Pourtant, ils se réveilleront certains jours dans le corps de l'autre, ne le rendant à l'autre qu'une fois la journée totalement écoulée. Va naître de cette relation particulière une véritable histoire d'amour entre les adolescents.

     Makoto Shinkai fut qualifié par beaucoup suite à ce film de "successeur de Miyazaki", et je trouve ce surnom parfaitement adapté. Au-delà des magnifiques graphismes (et vous n'imaginez même pas à quel point je les ai apprécié), l'histoire nous tient en haleine pendant toute sa durée, accompagnée  de personnages tous plus attachants les uns que les autres. J'ai adoré le côté onirique de ce film, ancré dans le récit. On alterne entre humour, romance, émotion et presque tragédie par moments. J'ai souvent du mal à rentrer dans les œuvres cinématiques (la preuve avec Les Animaux Fantastiques réalisé par David Yates, que je n'ai pas du tout réussi à apprécier...), mais j'ai été entièrement émergé du début jusqu'à la fin de Your Name. C'est typiquement le genre de film auquel je ne peux pas résister.
    En fait, je ne sais même pas quoi ajouter de plus, ce film est tout bonnement excellent. Si vous avez la chance de vivre à proximité d'un des cinémas qui le diffusent, je vous invite sincèrement à aller le voir. Et, le cas contraire, de l'acheter en DVD ou Blu-Ray quand il sera disponible sous ces formats, car ce film ne mérite vraiment pas d'être téléchargé, vu le travail fantastique qu'a fourni Shinkai à sa réalisation.

    Your Name

     

    Sur ce, je vous souhaite à tous une très bonne année, une bonne rentrée (un petit peu en avance héhé) !


    5 commentaires
  • Hey guys !

    Aujourd'hui, je poste enfin un article après une absence de... longtemps quoi. Je ne regarde plus énormément d'animes ces dernières années, mais celui-là, j'ai vraiment eu un coup de cœur donc je me sentais obligée d'écrire un article dessus.

    Zankyou No Terror

    Zankyou No Terror -ou Terror in Resonance- est une série d'animation réalisée par Shinichirō Watanabe et produite par le studio MAPPA, diffusée en 2014. Cet anime nous raconte l'histoire de deux jeunes terroristes, Nine et Twelve, connus par la police sous le nom de Sphinx. Avant chacun de leur attentat, ils postent une vidéo sur le web pour avertir la police. Dans cette vidéo, il y a une énigme dédié à la police, si ils la résolvent, ils trouveront le lieu et pourront désamorcer la bombe, et dans le cas contraire, ça fait "Bouuuum !" (= la bombe explose). Sphinx va jouer de cette manière avec la police durant tout l'anime, et ce afin de réaliser un but bien précis. (non non, je ne vous en dirais pas plus :))

     

    Bon et maintenant, qu'est-ce que j'en pense ? Bah franchement, je trouve que c'est un putain de bon anime ! Il traite d'un sujet très peu abordé d'habitude, le terrorisme. Et même si généralement, je n'aime pas du tout les terroristes (non sans blague ?!), ces deux-là, j'avoue que je les adore. Ils sont super attachants ! Et contrairement à ce que l'on peut croire sans avoir regardé, ils ont leur raison d'agir, et elles sont, à mes yeux, entièrement valable. D'autant plus qu'ils font toujours en sorte qu'il n'y ait aucun mort. C'est dur de donner son avis sans spoiler, parce que je ne peux pas vraiment dire ce que je pense, m'enfin bon... Pour les graphismes et musiques, je trouve qu'ils collent parfaitement bien à l'ambiance. D'ailleurs, en parlant de l'ambiance ! Elle sera très pesante durant toute la durée de l'histoire. Je pense qu'on peut aussi souligner un détail très important : le réalisme de l’œuvre. Risa (une des personnages principales) est victime d'harcèlement à l'école comme c'est souvent le cas dans la vie réelle, beaucoup de technologies récentes sont utilisées, et on peut aussi voir des policiers pas vraiment à fond dans leur job on va dire, c'est-à-dire que pendant qu'ils devraient travailler, ils jouent à des jeux vidéo, tweetent et regardent des vidéos sur Internet.  

    Zankyou No Terror

    De base, je ne suis pas attirée par ce genre d'anime, mais il faut dire que celui-là m'a foutu une grosse claque ! Puis la fin, je vais pas vous mentir, je n'étais absolument pas prête et j'avais les larmes aux yeux... #JeSuisFragile Zankyou No Terror est à mes yeux un très bon anime, qui mérite d'être vu au moins une fois. En plus de ça, il se regarde très rapidement (seulement 11 épisodes), donc vous n'avez aucune excuse haha !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique